Décide d’être une femme indépendante.

Coucou,

Aujourd’hui je souhaiterai aborder avec toi un thème qui me tient particulièrement à cœur : l’importance d’être indépendante financièrement quand on est une femme.

Je suis issue d’une famille monoparentale, j’ai été élevée par ma mère suite à la mort de mon père. Ma mère s’est occupée de trois enfants sans aucun autre soutien financier que son propre salaire. Dieu merci , elle avait fait des études et travaillait dans une grande entreprise de la place. La vie de ma mère a été un modèle pour moi et je n’ai jamais conçu la vie d’une femme autrement que de façon indépendante financièrement.

Il est important de préciser que ce message ne s’adresse pas à toutes les femmes mais uniquement à celles qui désirent prendre leur destin en main pour être indépendante financièrement. Je respecte le fait qu’il puisse exister des femmes entièrement dépendantes de leurs époux, chacune est libre de faire ses propres choix. Pour ma part la question ne se pose pas et je vais t’expliquer pourquoi ? Poursuivre la lecture de « Décide d’être une femme indépendante. »

Publicités

Ma conviction féministe

Si vous avez vu ma publication récente sur Instagram , vous êtes donc au courant de ma lecture en cours qui n’est autre que le livre de Chimamanda Ngozi Adichie qui s’intitule Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe.

En répondant à son amie Ijeawele, Chimamanda précise qu’elle n’a pas de règles préétablies concernant le féminisme, néanmoins elle se sert de 2 outils pour définir ses principes.

Pour ma part, je me suis penché sur le premier outil.

Ce premier outil est un postulat de base c’est-à-dire une conviction ferme et inébranlable sur laquelle nous fondons notre principe du féminisme.

J’ai réfléchis à cette question pendant ma lecture : quel est mon postulat de base en matière de féminisme ?

Ma conviction ferme et inébranlable est qu’être une femme n’est pas une limite à l’accomplissement de mes rêves.

Je n’ai jamais pensé que mon genre pouvait me fermer les portes de certains horizons.

Je suis certaine que les différents événements survenant dans ma vie de femme tel que le mariage ou la maternité ne seront pas des raisons de m’arrêter, mais plutôt un nouvel élan pour poursuivre mes objectifs.

Cependant avant de parvenir à cette idéologie, il y a eu en amont un travail de base effectué par mon éducation familiale,par mes propres expériences et mon parcours.

Je reste persuadé que nos parents jouent un grand rôle dans le fondement de nos convictions et dans notre façon de percevoir les rôles attribués à chacun dans la société.

Il revient donc à la responsabilité de chacun d’inculquer des valeurs d’égalité à ses enfants, fille comme garçon.

De faire comprendre très tôt à ces futurs adultes que notre genre ne nous définit pas, que nous pouvons tout accomplir.

Il est important que cette notion de limite imaginaire du genre disparaisse pour laisser la place à la liberté .

Bonne journée de lutte pour les droits des femmes!